•  

    Mercredis 27 décembre et 3 janvier, 14 h 30
    Le Musée barrois en famille

    Le musée en famille

    Profitez des vacances scolaires pour venir au musée en famille ! Parcourez les collections à la recherche des animaux qui s’y cachent lors d’une animation qui mêle visite et activités pour petits et grands.

    Animation à partir de 5 ans (réservation recommandée).
    Tarif : 2 €/adulte, gratuit pour les enfants

     


    votre commentaire
  •  

     

    Décembre 2017

    L'oeuvre du mois de décembre 2017

    Attribué à Francesco ZUCCARELLI (1702-1788)
    Coucher de soleil
    Huile sur toile (57 x 87 cm), vers 1768
    Don de Louis Sainsère, 1841
    Inv. 841.11

     

    Pour en savoir plus sur cette œuvre, consultez le site de
    la Communauté d'Agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse

     


    votre commentaire
  •  

    Mercredi 13 décembre 2017, 20 h
    Le XVIIe siècle flamand et hollandais: le triomphe des genres mineurs

    Conférence Le triomphe des genres mineurs

    Au XVIIe siècle, la nature morte, le paysage et la scène de genre prennent leurs lettres de noblesse grâce aux artistes flamands et hollandais. Bien que relégués au plus bas de la hiérarchie des genres théorisée à la même époque, ils reflètent le dynamisme économique des pays du Nord, les modes de vie, les passions et les loisirs des bourgeois et des petites gens d’Anvers, d’Amsterdam ou de Delft.

    Par Claire Paillé, responsable du Musée barrois.
    Entrée : 2 €, sur réservation.

     


    votre commentaire
  •  

    Novembre 2017

    L'oeuvre du mois de novembre 2017

    Auguste RODIN (1840-1917)
    L’Éternel Printemps
    Bronze, 1884-1898
    50,2 x 66 x 32,3 cm
    Don Georges Robineau, inv. 947.5

     

    Pour en savoir plus sur cette œuvre, consultez le site de
    la Communauté d'Agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse

     


    votre commentaire
  •  

    Mercredi 22 novembre 2017, 20 h
    Rome au XVe siècle : la naissance d’une ville de la Renaissance

    Conférence Rome au XVe siècle           

    Au début du XVe siècle, Rome présente encore les traits d'une ville médiévale au riche passé antique. Elle se relève douloureusement de l'exil de la papauté en Avignon et d'un schisme divisant la chrétienté. Le mécénat des papes conduit, vers 1400, à une véritable métamorphose de la cité grâce, notamment, à l'intervention d'artistes florentins comme Masaccio et Fra Angelico. En 1500, alors que Michel-Ange s'apprête à peindre les voûtes de la Chapelle Sixtine, Rome retrouve ainsi son rôle prééminent sur la scène politique et culturelle de l'Italie de la Renaissance.

    Par Bertrand Bergbauer, conservateur du patrimoine
    (2 €, réservation à partir du 4 novembre 2017).

     


    votre commentaire