• Dimanche 8 mars 2020, 16 h 30
    Girl power ! Femmes fortes dans l’art

    Visite Girl power ! Femmes fortes dans l’art

    Quelle place tiennent les femmes dans nos collections ? Quelles femmes sont représentées, conservons-nous des œuvres d’artistes féminines ? On observe que, bien souvent, et loin des clichés, les femmes sont bel et bien présentes, parfois même fortes et puissantes. En cette Journée des droits des femmes, intéressons-nous à ces femmes dans l’art.

    Visite comprise dans le prix du billet d'entrée.


    votre commentaire
  • Février 2020

    L'oeuvre du mois de février 2020

    Joseph-Benoît GUICHARD (Lyon, 1806-Lyon, 1880)
    Vénus portée par les amours
    Huile sur toile, 167 x 202 cm
    1853
    Inv. D1302

    Pour en savoir plus sur cette œuvre, consultez le site de
    la Communauté d'Agglomération Bar-le-Duc Sud Meuse.


    votre commentaire
  • Jeudi 13 février 2020, 18 h
    De l'amour dans l'air

    Visite St Valentin

    En cette veille de Saint-Valentin, parlons d’amour ! Amours douces, heureuses, malheureuses ou fatales, tous les cas de figure se rencontrent dans nos collections. À découvrir en amoureux ou en solo !

    (visite comprise dans le prix du billet d'entrée)


    votre commentaire
  • Mercredi 5 février 2020, 20 h
    Les années 1720, un art de transition

    Conférence Les années 1720, un art de transition

    Après la fin difficile du règne de Louis XIV, marquée par les guerres, la famine et les épidémies, la Régence du duc d’Orléans donne un nouveau souffle à la monarchie française. Cette période et l’avènement de Louis XV voient naître une ambiance nouvelle où la gaieté et les audaces abondent dans tous les domaines. Le jeune roi et son épouse, Marie Leszczynska, entretiennent une cour fournie et s’entourent d’artistes et d’artisans qui font évoluer les beaux-arts comme les arts décoratifs.

    Par Claire Paillé, responsable du Musée barrois.

    Entrée : 2 €, sur réservation (03 29 76 14 67 ou musee@meusegrandsud.fr)


    votre commentaire
  • Mercredi 15 janvier 2020, 20 h
    1620. La France des tableaux :
    de foires en loteries

    Conférence 1620. La France des tableaux : de foires en loteries

    Le rôle majeur joué par la communauté nordique dans le
    développement de l'art français au XVII
    e siècle reste
    insoupçonné. Les grands noms de Rubens et Champaigne sont les symptômes d’un phénomène plus général : la toute-puissance, durant les années 1620, des artistes nordiques en France. Il s’agira de mettre en lumière cette communauté d’excellence, composée de peintres, de graveurs, de sculpteurs, d’ébénistes, mais aussi d’actifs marchands d’art qui déversèrent sur le marché français plusieurs milliers de tableaux flamands par le biais non seulement des foires mais aussi de spectaculaires loteries d’œuvres d’art.

     

    Par Mickaël Szanto, maître de conférences en Histoire de l'art à l'université Paris IV-Sorbonne.

    Entrée : 2 €, sur réservation (03 29 76 14 67 ou musee@meusegrandsud.fr)

     

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires